LESIONS DES MENISQUES

dernière mise à jour 01/09/13

LE SITE SE MODERNISE CLIQUEZ ICI POUR ETRE DIRIGE VERS UNE VERSION PLUS RECENTE ET PLUS COMPLETE !

Que sont les ménisques ?                         

          

                                         

vue d'un ménisque externe sain par arthroscopie                                 vue d'un ménisque interne fissuré       


Les ménisques, au nombre de 2; un interne (ou médial)  et un externe (ou latéral),  sont des cartilages épais et très résistants, interposés entre les os fémur et tibia et formant une sorte d'amortisseur entre ces os.
Ils sont normalement parfaitement lisses, épousent les formes des surfaces osseuses et participent au mouvement harmonieux et à la stabilité du genou normal.
Lorsqu'ils sont lésés ils ne peuvent cicatriser car il ne sont pas irrigués par le sang (comme les ongles ou les cheveux) et à la différence de ces derniers, ils n' ont aucune croissance possible.

Comment peut-on abîmer un ménisque ?

Le plus souvent c'est une torsion du genou qui occasionne une fissuration du ménisque. Cette torsion peut survenir au sport , lors d'une chute mais aussi en se relevant simplement d'une chaise.
Le ménisque le plus fréquemment atteint est le ménisque interne à sa partie arrière que l'on dénomme la corne postérieure.
Il est parfois complètement détaché, fissuré sur toute sa longueur; c'est l'anse de seau du ménisque.

vue arthroscopique d'une anse de seau du ménisque interne

Quelles sont les conséquences de la lésion du ( ou des  ) ménisque(s)

Le ménisque lésé n'aura aucune tendance à cicatriser. Si la fissure est négligée les risques sont :

-l' aggravation de cette fissure qui peut atteindre le ménisque entier

- l' usure  des surfaces cartilagineuses des os fémur et tibia. En effet les os sont recouvert au niveau des articulation d'une couche de cartilage parfaitement lisse elle aussi. Le ménisque déchiré, en frottant contre ces surfaces cartilagineuses, occasionne des fissurations puis à terme est à l'origine d'une arthrose prématurée.
Pour cette raison toute lésion d'un ménisque chez l'adulte jeune est systématiquement opérée même si la gêne est peu importante.


De quoi souffre-t-on?                                

1 . De douleur; mais elle n'est pas systématique et parfois elle est très discrète ce qui explique que certains patients ne découvrent que très tard qu'ils ont une lésion méniscale et les dégâts sur les surfaces articulaires sont déjà importants.

2 . D' épanchement de synovie et donc de gonflement du genou par intermittence. L' épanchement provoque volontiers des douleurs ou une sensation de tension à l'arrière du genou.

  épanchement du genou gauche

 3. De blocages du genou, mais encore pas systématiquement. Il peut s'agir de véritables blocages avec le genou qui reste fléchi sans aucun possibilité de l'étendre. Ces blocages , très douloureux nécessitent une hospitalisation et une intervention en urgence.

Enfin on peut avoir un lésion méniscale sévère et très peu de signe et de gêne quotidienne. Un désordre persistant du genou doit motiver une consultation chez le spécialiste qui prescrira une radiographie et surtout une IRM ( imagerie par résonance magnétique nucléaire ) qui permettra de poser le diagnostic et de mettre en place le traitement.
Une lésions ligamentaire peut co-exister et présente souvent les même symptômes.